Regroupements de chercheurs


La place de la recherche subventionnelle et de la recherche contractuelle est déterminante. C'est largement à travers ces activités qu'est formée la clientèle des programmes de maîtrise et de doctorat.

Nos chercheurs évoluent dans huit centres de recherches affiliés.

Centre de foresterie des Laurentides (CFL)

Le Centre de foresterie des Laurentides (CFL) est l’un des cinq centres de recherche du Service canadien des forêts. Ses forces de recherche s’articulent autour des quatre axes suivants : ravageurs des forêts, dynamique des écosystèmes, productivité des forêts et écogénomique. Communiquez au 418 648-3335 pour plus d'information.

Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec (CRIUSMQ)

Depuis sa fondation en 1987, le Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec (CRIUSMQ) vise l'excellence et la recherche des meilleurs moyens pour soulager la souffrance des patients atteints de maladies du système nerveux. Les chercheurs poursuivent ainsi la mission de faire avancer les connaissances sur les causes et les traitements des maladies neurologiques et psychiatriques infantiles, adultes et gériatriques, au sein d'un centre de haute technologie sur le neurone et le cerveau. Communiquez à info@crulrg.ulaval.ca pour plus d'information.

Centre de recherche en infectologie (CRI)

La mission du Centre de recherche en infectiologie (CRI) consiste à mieux comprendre la dynamique des maladies infectieuses afin de mettre au point des approches novatrices destinées à les diagnostiquer, les prévenir et les traiter, non seulement au Canada mais partout dans le monde. Pour ce faire, le CRI s’engage dans la formation de nouveaux chercheurs et cliniciens passionnés par l’étude des maladies infectieuses et encourage ceux-ci à travailler ensemble afin d’accélérer le transfert de leurs connaissances et de leurs découvertes, faisant ainsi profiter l’ensemble de la société du fruit de leurs recherches. Communiquez à reception.cri@crchul.ulaval.ca plus d'information.

Groupe de recherche en écologie buccale (GREB)

Le Groupe de recherche en écologie buccale (GREB) est un centre multifacultaire composé de huit professeurs-chercheurs de la Faculté de médecine dentaire et du Département de biochimie, de microbiologie et de bio-informatique de la Faculté des sciences et de génie. Sous le concept unificateur d'écologie microbienne, les travaux du GREB visent à mieux définir les équilibres biologiques micro-organismes-micro-organismes, hôtes-micro-organismes et milieu-organismes. Ces équilibres écologiques sont étudiés de trois points de vue qui constituent les axes de recherche du centre :


Le GREB accueille une trentaine d'étudiants diplômés.
Pour joindre le GREB : greb@greb.ulaval.ca.

Héma-Québec

Les activités d’Héma-Québec en matière de recherche et développement (R & D) sont centralisées à son établissement de Québec. Situé sur le campus de l’Université Laval, l’établissement de Québec occupe une superficie équivalant à 2 500 m2. L’équipe de R&D compte environ 40 employés qui collaborent, au sein de plusieurs équipes multidisciplinaires, à un éventail de projets. Communiquez au 418 780-HEMA (4362) ou au 1 800 267-9711 pour plus d'information.

Institut de biologie intégratice et des systèmes (IBIS)

L'Institut de biologie intégrative et des systèmes (IBIS) de l'Université Laval a été créé pour faire face au défi de la recherche du prochain millénaire : comprendre la complexité des systèmes biologiques. Communiquez à accueil@ibis.ulaval.ca pour plus d'information.

Centre de recherche de l'Institut universitaire de cardiologie et de pnuemologie de Québec (CRIUCPQ)

Seul centre subventionné par le Fonds de recherche du Québec - Santé (FRQS), le Centre de recherche de l'Institut de cardiologie et de pneumologie de Québec (CRIUCPQ) regroupe des axes de recherche en cardiologie, en pneumologie et en obésité/métabolisme. Ces trois domaines sont jugés prioritaires en raison de l'impact économique et sociétal considérable des maladies qui y sont liées. Visitez le site web du centre pour plus d'information.

PROTEO, le regroupement québécois de recherche sur la fonction, la structure et l'ingénierie des protéines

PROTEO, le regroupement québécois de recherche sur la fonction, la structure et l'ingénierie des protéines, est un réseau de 33 groupes de recherche (200 chercheurs) provenant de sept institutions universitaires québécoises unissant des chercheurs travaillant sur tous les aspects des protéines, de leur chimie à leurs rôles physiologiques. Les efforts de ce regroupement visent également à valoriser l'exploitation des connaissances provenant de ces études. Le créneau de recherche occupé par PROTEO représente un secteur stratégique en pleine croissance qui a des retombées économiques indéniables pour le Québec dans le secteur des industries pharmaceutiques et biopharmaceutiques.

Le thème rassembleur de PROTEO est la compréhension de la relation entre la structure des protéines et leurs fonctions biologiques. Les axes de recherches sont les suivants :

Axe 1. Protéines de reconnaissance des acides nucléiques

Les interactions entre les acides nucléiques et les protéines sont à la base de la transcription génétique et de la synthèse protéique. Ces processus vitaux sont extrêmement complexes et très mal connus. À cause de leur importance biologique et biotechnologique, il est primordial de mieux les comprendre.

Axe 2. Métalloprotéines

Les métalloprotéines ont des rôles biologiques et des propriétés physiques intimement liés à la présence d'un ou de plusieurs atomes métalliques. Des chercheurs de PROTEO ont réalisé des percées importantes dans la compréhension de diverses métalloprotéines grâce à leurs expertises et équipements spécialisés.

Axe 3. Protéines et peptides membranaires

Les membranes biologiques sont des sites de transport et de signalisation vitaux pour les cellules, exécutés par des protéines spécialisées. L'étude des protéines membranaires requiert des techniques spectroscopiques et de production particulières.

Axe 4. Protéines de pertinence antimicrobienne

La résistance aux antibiotiques est aujourd'hui un vrai fléau. Pour ouvrir la voie vers de nouvelles générations d'agents antimicrobiens ayant un mode d'action inédit, il est impératif d'identifier des protéines de résistance et de comprendre au niveau moléculaire comment ces protéines agissent.

Axe 5. Protéines d'intérêt appliqué

Les protéines étant les usines moléculaires responsables de presque toutes les réactions chimiques d'un organisme, plusieurs travaux fondamentaux effectués dans PROTEO sont susceptibles de faire l'objet d'applications industrielles. Nous avons identifié dans PROTEO des forces dans trois voies de recherche orientées et définies des projets porteurs nécessitant la collaboration de plusieurs chercheurs.
Communiquez à proteo@proteo.ulaval.ca pour plus d'information.


Collection de bactériophages


Centre Félix d'Hérelle
La mission du Centre Félix d'Hérelle est de collectionner, de conserver et de distribuer des phages de référence et l'information qui s'y rattache pour des travaux de recherche et d'enseignement. La collection sert à répertorier les phages clés ayant une importance taxonomique, historique, géographique, agricole, médicale, environnementale, vétérinaire ou industrielle. De plus, le centre fournit une imposante documentation, soit sa collection d'environ 6000 livres ou articles, et accueille des visiteurs pour l'enseignement de la biologie des phages. La collection offre aussi des services variés et reliés à la recherche sur les phages comme l'identification à l'aide d'un microscope électronique, l'analyse génomique et le criblage de souches bactériennes pour la lysogénie. Communiquez à collection.phages@bcm.ulaval.ca pour plus d'information.

Professeur Sylvain Moineau, curateur du Centre de référence pour virus bactériens Félix d'Hérelle.