04 mai 2021

Des influenceuses contre la désinformation sur la COVID-19

Deux doctorantes en microbiologie font appel aux influenceuses Jessie Nadeau, Jessica Prudencio et Charlie Day pour faire contrepoids aux fausses nouvelles qui circulent sur les réseaux sociaux.

Moïra Dion et Alicia Durocher

Qu'ont en commun les influenceuses québécoises Jessie Nadeau, Jessica Prudencio et Charlie Day? Elles participeront sous peu à des vidéos qui désamorcent les fausses nouvelles qui circulent sur les réseaux sociaux au sujet de la COVID-19 et des vaccins. Le mérite de cette initiative originale appartient à Moïra Dion et Alicia Durocher, deux étudiantes au doctorat du Département de biochimie, de microbiologie et de bio-informatique de l'Université Laval.

En début d'année, en réponse à l'appel à projets du programme «Exprimez votre créativité et engagez-vous dans la lutte contre la COVID-19» des Fonds de recherche du Québec, les deux étudiantes-chercheuses ont échafaudé le plan de faire appel à des influenceuses pour mettre les pendules scientifiques à l'heure au sujet de la pandémie et des vaccins. Grâce à la bourse de 10 000$ qu'elles ont décrochée, leur idée s'est concrétisée et les deux premiers vidéos qu'elles ont produits ont été mis en ligne le lundi 3 mai sur leur chaîne YouTube Les vulgaires. Cinq autres vidéos s'ajouteront au cours des prochaines semaines.

«La désinformation abonde sur les réseaux sociaux et jusqu'à présent, elle a été combattue sur le terrain des médias traditionnels, avec plus ou moins de succès. Nous avons décidé de transporter le combat sur le terrain des réseaux sociaux en nous alliant à des influenceuses», explique Moïra Dion.

Pour lire la suite de l'article, rendez-vous sur ULaval nouvelles.